Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
vebre09marseille-histoire fleursetgraindesel

vebre09marseille-histoire fleursetgraindesel

Ce blogue a pour but de vous faire part de mes recherches, bien modeste, sur l’histoire de Vèbre et de sa région. Mais aussi de mettre en ligne un peu d’histoire des plantes du jardin botanique de Marseille; mon lieu de résidence. Le tout agrémenté de photographie et d’autres textes.

Publié le par Ponpon de Pey
Publié dans : #histoire Ariège

source:http://data.over-blog-kiwi.com/0/93/32/84/20141004/ob_6b4c65_290px-suikerbiet-bloeistengel-beta-vul.jpg

 

 

 

source gallica:

http://data.over-blog-kiwi.com/0/93/32/84/20141004/ob_995edf_n0934684-jpeg-7-7.jpg

 

La betterave

Comment la vieille Europe a, par un art nouveau,

A ses colons, ravi leur fleuron le plus beau,

Ou comment, en un mot, sous les lois de Margrave,

Un sucre ferme et pur  sort de la Betterave.

Je veux, en même temps, instruire le planteur,

Démasquer ses rivaux et prouver au vulgaire

  Qu’il mérite un appui coûteux mais nécessaire.

Pour lire  la suite voir :

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k934684s.r=sucre+de+betterave.langFR

 

 Le 21 novembre 1806 Napoléon annonce le blocus continental et le sucre qui arrivait d’Angleterre depuis que ce pays nous avait déclaré un blocus en 1792 n’arriva plus.

 En 1811 deux scientifiques présentent 2 pains de sucre à Napoléon Il décrète aussitôt que 32000 hectares de betteraves doivent être cultivés en France. Au moins avec lui des réformes et décisions ne trainaient pas. Soyons un peu curieux.

 

PETITE HISTOIRE DE LA BETTERAVE

Tirée du site de Gerblé :

https://www.gerble.fr/mes-dossiers.php?lang=L0&color=6&cle=119072108419&clebesoin=111876448639

Des Grecs à Napoléon

Les principales variétés de betterave ont été décrites au Moyen-Âge et dès le XIVème siècle, on mentionne déjà le goût sucré de la betterave.

En 1575, l'agronome Olivier de Serres cherche le premier à extraire le sucre des betteraves mais n'ayant pas réussi à trouver un processus rentable, il abandonne rapidement.

170 ans plus tard, un chimiste allemand, Andreas Marggraf, parvient à cristalliser du sucre extrait des racines de betteraves. Il démontre que les cristaux sucrés de betterave sont les mêmes que ceux de la canne à sucre.

Le Roi de Prusse Frédéric II s'intéresse à cette découverte et finance une 1ère usine en Silésie en 1796. Deux sucreries sont aussi construites en France mais les résultats restent décevants : le sucre produit est de qualité médiocre et d’un coût très élevé.

 

La demande de sucre s’accroît en Europe au XVIIème siècle, en raison de l’introduction du café, du thé et du cacao. Les Européens adoraient ces nouvelles boissons à condition d’y ajouter du sucre : sinon, elles avaient un goût trop amer.

En 1684, à Paris, Francesco Procoppio del Cotelli ouvre le célèbre café Procope à St Germain des Près et lance la mode des cafés ; la consommation de sucre va tripler ! C’est ainsi que le commerce du sucre, de plus en plus florissant, va alimenter la rivalité entre Anglais et Français.

En 1792, la France se trouve en Guerre avec l'Angleterre. A cette époque, les Anglais, hostiles au gouvernement révolutionnaire, instaurent un blocus maritime qui empêche les liaisons régulières entre la France et les Antilles. Les échanges commerciaux avec les pays producteurs de sucre, entièrement tributaires du transport maritime, sont devenus impossibles. Le sucre commence à manquer.

La situation s'aggrave lorsque, le 21 novembre 1806, Napoléon décrète le Blocus Continental, interdisant aux Anglais tout accès aux ports du continent. Toutes les marchandises britanniques sont dès lors prohibées sur le sol français. C’est la panique : plus de sucre ! Le sucre de canne n'arrive plus. Denrée rare, le sucre devient donc hors de prix.

 

A la recherche d’une autre source de sucre.

 

Pour remplacer ce sucre de canne qui fait cruellement défaut, Napoléon Ier demande alors à des chercheurs de trouver un produit de remplacement. En récompense, il promet des exonérations d'impôt. Relation de cause à effet ? En tous les cas, les résultats sont rapides et probants.

En 1810, Benjamin Delessert présente ses premiers pains de sucre de betterave à Napoléon qui le décore de la Légion d'Honneur.

 

Autres sites:

file: ///C:/Users/Public/Documents/Documents/MON%20BLOG/f-smfz-02-05-aktuell1.pdf

Rev Mens Suisse Odontostomatol, Vol 112: 5/2002 575 à 577

Le sucre

http://lesucre.e-monsite.com/pages/i-le-sucre-son-histoire/c-le-sucre-sous-napoleon.html

 

La culture dans la hauter Ariège 

En 1812 le préfet de l’Ariège demande aux cantons les surfaces ensemencées en sucre. Le tableau ci-dessous nous indique ces surfaces ainsi que le revenu foncier des communes. J’ai copié des données des cantons d’ Ax, les Cabannes, Tarascon et Vicdessos. Hélas Vèbre et Verdun sont absent de la liste les cases sont restées vide.

 

              communes         Impositions foncières   Nbre Hectares de betteraves ensemencés.

(En ares chez nous

 Canton d’Ax

                Ax                        28795    90

                Ascou                  1572      49

                Ignaux                  524         17

                Montaillou           1200      37

                orgeix                  470         14

                Orlu                     1105      34

                Perle castelet       1200      37

                Prades                1527      78

                Savignac              1170      30

                Sorgeat                1336      42

                Tignac                 500         15

                Vaichis               740         23

Canton des Cabannes

                Les cabannes    6501      20 ares

                Albies                 659         20

                Appy                  345         10

                Aston                 989         30

                Aulos                 209         6

                Axiat                   788         24

                Bestiac               372         12

                Bouan                117         13

                Caychax            389         12

                Caussou et

                 sabenac            94           28

                Château Verdun  1014      31

                garanou               536         17

                Vèbre et Verdun absent

 

  Canton de Tarascon      

                Aynat                   329         11ares

                Banac                   560         18

                Bedeillac             1000      32

                Bonpas                497         17

                Capoulet             122         4

                Cazenave            793         26

                Genat                   994         33

                Garabet               930         30

                Junac                   534         18

                Mercus croquié   1968      62

                Miglos                  1991      63

                Niaux et Arbach    604         21

                Ornolac                962         31

                Quiè                    304         12

                Rabat                     2034      64

                Saurat                  6284      1ha97a

                Serres                   2116      67

                Serres et Allens     687         22

                Surba                    600         20

                Tarascon Ussat    4262      1ha 34a

 

 Canton de Vicdessos

                Auzat                      2154      62

                Gestiers                 1249      40

                Goulier et albies       867         28

                Illères Lamarade      624         21

                Lercoul                   629         21

                Orus                     450         15

                Laleil                      546         18

                Sem                      151         6

                Siguer                    1866      59

                Suc et Sentenac    1801      57

                Vicdessos              1600      51

 

Le 16 avril 1812

 

BETA VULGARIS

 

Botanique

La betterave  Beta vulgaris vient du mot bette (bett = rouge en langue celtique) et rave elle appartient à la famille des Amaranthacéae Elle provient de la Betterave sauvage Betta maritima qui comporte beaucoup de sous-espèces

 

Valeur nutritive de la betterave

 

Betterave crue, 72 g (125 ml)

Betterave bouillie, égouttée, 90 g (125 ml)

Feuilles de betterave, crues, 40 g (250 ml)

Calories

31

40

9

Protéines

1,2 g

1,5 g

0,9 g

Glucides

6,9 g

9,0 g

1,7 g

Lipides

0,1 g

0,2 g

0,1 g

Fibres alimentaires

1,4 g

1,8 g

1,5 g

 

Charge glycémique : Faible

Pouvoir antioxydant : Élevé

Source : Santé Canada. Fichier canadien sur les éléments nutritifs, 2010.

http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/EncyclopedieAliments/Fiche.aspx?doc=betterave_nu#valeur-nutritive-de-la-betterave

http://www.passeportsante.net/DocumentsProteus/images/betterave_nu-6.jpg

 

 

La plante

Le terme « betterave » est apparu dans la langue française au XVIIe siècle. Ce mot dérive de « bette », plante dont la betterave est directement issue, et de « rave », qui désigne toute plante potagère que l'on cultive pour sa racine. En Suisse et en Savoie, la betterave rouge est également appelée « carotte rouge ». Toutes nos betteraves modernes, y compris la betterave à sucre, descendent d'un ancêtre commun (Beta vulgaris var. maritima), originellement cultivé pour ses feuilles. C’est d’ailleurs le cas de la bette à carde (Beta vulgaris var. cicla), qui appartient à la même espèce. La plante vient des côtes de la Méditerranée, où elle pousse toujours à l'état sauvage et d'où elle se serait diffusée vers l'est à une époque très ancienne.            

 

Betterave à sucre

Tandis que la bette à carde était consommée par nos ancêtres de la préhistoire, la betterave n'est apparue sur la table qu'au tournant de notre ère. Du moins, comme aliment, car les Anciens se servaient de la racine à des fins médicinales. Il faudra attendre le milieu du XIXe siècle avant que son emploi se popularise et que les maraîchers trouvent sur le marché des semences de variétés améliorées.

http://www.labetterave.com/la_filiere_betteraviere/chiffres_cles/chiffres_cles_france/87/index.html

 

ECONOMIE

 

Production de betterave à sucre

Production en millions de tonnes. Chiffres 2012

Russie   45,1

France  33,7

États-Unis           32

Allemagne          27,9

Ukraine               18,4

Turquie                15

Pologne               12,3

 Chine   11,5

Royaume-Uni   7,3

Égypte  7,6

Total Mondial    269,1

Données de FAOSTAT (FAO) (Wikipédia)

 

L'économie betteravière en France pour la récolte 2009 :

Planteurs de betteraves26 000 planteurs dans 29 départements

Surfaces ensemencées370 000 hectares ensemencés soit 2,1 % de la Surface Agricole Utile

Superficie moyenne de betteraves exploitation 14 hectares

Chiffre d’affaires de la vente de betteraves 800 millions € environ

Rendement en betteraves 74,8 tonnes de betteraves à 19,5% de sucre/ha, soit 94,6 tonnes à 16°

Rendement en sucre 13,7 tonnes de sucre blanc/ha

Production 34 millions de tonnes de betteraves à 16° dont :20,2 mt pour le sucre alimentaire

3,8 mt pour l’Alcool

3,7 mt pour l’éthanol

2 mt pour les usages non alimentaire et industrie chimique

4,3 mt pour le sucre exporté sur le marché mondial

Production de sucre alimentaire 2,960 millions de tonnes dont environ 1 million de tonnes exportées sur l’UE

Consommation de sucre en France 2 millions de tonnes

 

Production d'éthanol carburant d'origine betteravière 6 millions d’hl environ

Production d’alcool (spiritueux et pharmacie)3,5 millions d’hl environ

Nombre de sucreries et sucreries-distilleries :25

Nombre de distilleries :2

Nombre de raffineries :1

 

La France est 1er producteur européen de sucre

La France est 1er producteur mondial de sucre de betterave

La France est 1er producteur mondial de bioéthanol de betterave

L’Union européenne est 1er producteur de sucre de betterave dans le monde

Production de bioéthanol

Production

La production de biocarburants est aujourd’hui une réalité économique et industrielle, et leur usage banalisé en mélange dans les carburants conventionnels est la preuve de leur réussite technique.

La production française d’alcool à partir de betteraves pour la campagne 2007/2008 s’élève à 9 MhL dont environ 6,5 MhL d’éthanol.

 

• La production d'éthanol des USA a atteint 349 millions d'hectolitres en 2008.

• La production d'éthanol du Brésil a été de 231 millions d'hectolitres cette même année.

• Dans les 27 pays de l'Union européenne, 22,6 MhL d’éthanol carburant ont été produits 2008. La fabrication de bioéthanol est concentrée sur 8 pays (France, Espagne, Pologne, Allemagne, Suède, Italie, Autriche, Hongrie).

D’autres pays ont récemment engagé des programmes d’utilisation d’éthanol comme carburant, notamment l’Australie, la Thaïlande, l’Inde, la Chine.

 Sources

http://www.labetterave.com/la_filiere_betteraviere/chiffres_cles/chiffres_cles_france/87/index.html

 

La Production française de bioéthanol

Il y a 15 sites de production de bioéthanol en France dont 13 distilleries comprenant 5 usines nouvelles de grande capacité

 

1 250 000 000

litres de bioéthanol / an

-> 11,6 millions d'hectolitres de bioéthanol ont été produits en France en 2010-11 et 12,5Mhl en 2011-2012

La France a produit environ 25 % de l’éthanol carburant européen, soit 12 MhL en 2011.

Source

http://www.planetoscope.com/biocarburants/1610-production-de-bioethanol-en-france.html

 

AU PAYS  des CH'TI

Danger, traversée de betteraves

publié le 28/09/2013 GL dans le courrier picard :

http://www.courrier-picard.fr/region/danger-traversee-de-betteraves-ia0b0n196408

extrait

 

A SAVOIR

 La campagne betteravière est prévue jusqu'à début janvier.

 Il existe six sucreries en Picardie : trois dans l’est de la Somme, une à Chevrières dans l’Oise, et deux autres dans l’Aisne, à Origny-saint-Benoite et Bucy-le-Long.

 La Picardie rassemble 7 200 planteurs (26 000 en France).

 La betterave est cultivée sur plus de 130 000 hectares dans la région.

LE CHIFFRE

90 500    tonnes    de betteraves sont exploitées chaque dans les sucreries picardes. Chacune d’entre elles traitent entre 12 000 et 20 000 tonnes par jour.

LA PHRASE

« C’est une période toujours un peu sensible même si ce n’est pas la seule. L’enjeu est de rappeler aux professionnels qu’il ne faut pas mettre l’usager de la route en danger »

Dominique Vaillant, conseil général de la Somme

 

176

Ah ! Peut-être trop tôt, servans des colonies,

Vos trames de démon, nous les verrons punies !

Oui, d’elles séparées…. Un instant… ou toujours,

Vous viendrez de la Bette implorer le secours ;

La Bette, ce trésor presque encore un mystère,

Qu’un ciel jaloux hésite à livrer à la terre.

FIN.

Nous y sommes

Votre café avec ou sans sucre.

PPP

 

Les Cabannes 09_Culture de la betterave en 1812  dans la haute Ariège

Commenter cet article