Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
vebre09marseille-histoire fleursetgraindesel

vebre09marseille-histoire fleursetgraindesel

Ce blogue a pour but de vous faire part de mes recherches, bien modeste, sur l’histoire de Vèbre et de sa région. Mais aussi de mettre en ligne un peu d’histoire des plantes du jardin botanique de Marseille; mon lieu de résidence. Le tout agrémenté de photographie et d’autres textes.

Publié le par Ponpon de Pey
Publié dans : #Randonnée

 

Un vallon aux cultures millénaires

 

Ce vallon  n’a dû que peu changer depuis que les gallo-romains le cultivaient.

Cette sortie nous a permis de connaitre un peu mieux les Alpilles et  les plantes sous l’angle de l’ethnobotanique grâce au profond savoir de Mr Claude Simon généreusement dispensé.

La sortie débute en bordure de l’ancien aqueduc, sur le coté des arènes, ou nous apprenons   l’utilité des jeunes pousses de fragon et de salse pareilles dans la cuisine provençale . Il y aura bien d’autres plantes qu’il nous fera découvrir. Quant à l’aqueduc il alimentait un moulin à huile en eau et pour la force électrique d’une usine qui utilisait les produits dérivés des olives. Il ferma dans les années 50 et il n’y a plus de moulin à huile à Eyguières. Le olives sont donc pressées dans les autres bourgs des environs.

 

Le Gr6 que nous suivons quitte vite le village pour suivre le chemin du col de Melet, avec à gauche la plaine et  ses prairies et à droite les collines. Au pied des collines que nous longerons jusqu’au col des Gauges se succèdent l’oliveraie puis les vignes

 

 

  Le chemin du col de Met aboutit sur un chemin goudronné qui longe le Canal des Garrigues. Nous le quittons pour suivre la piste du vallon des Glauges . Nous le retrouverons au retour  sous l’orage.

 

 

 

 

 

 

Le bas de la vallée est occupé par les oliviers puis les vignes du domaine du vallon des gauges Arrivé sous le col de beaux champs de blé occupent presque tout le plateau qui s’étendent  jusqu’au pied de l’extrémité est des Alpilles

Le repas à lieu sous un beau bois de vieux chênes verts  au pied du Mont Menu (209)  qui domine Eyguière

L’après- midi est consacré à la visite  de la villa de St Pierre de Vence il n’en reste que les fondations des thermes et un peu avant d’y arriver les traces du moulin à huile.

Le tout entourés de blé comme dans l’antiquité  Seules les lignes à haute tension nous rappellent que nous ne sommes plus dans la civilisation romaine mais dans celle de l’énergie et du numérique.

 

Claude nous a abondamment commenté  l’histoire de la villa dont il ne reste que les thermes et le moulin à huile. Stoïque comme un  orateur Romain, sous les premières gouttes de pluie de l’orage les éclairs et le tonnerre ne l’ont pas perturbé le moins du monde. Les dieux ne voulaient pas que l’on dévoile la vie des provençaux de ces lieux, de l’an 400 à l’an 1000, date de la fondation des premiers villages autour des castrum. 

 

 

 

 

 

L’orage  cessa brusquement lorsque le discours s’arrêta. Sur le chemin du retour arrivé au niveau du domaine ce sont des cataractes d ‘eau qui se déversèrent pendant 20 minutes puis cessèrent.

Manade au Vallon des Glauges

En aval du domaine vous pourrez voir une belle manade dans  un enclos.  Vaches et veaux semblaient ravies de le l’averse qui les avait arrosés.

Les Alpilles avec les orages précédents ont fait le plein d’eau pour un bout de temps.

Distance de la promenade 7km 800. On peut se garer facilement sur le parking des arènes 

C’est une jolie promenade sans difficultés et accessible à tout le monde.

 

Archéologie :

Villa st Pierre de Vence

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/amime_0758-7708_2008_num_26_1_1657

 

http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/ran_0557-7705_2002_num_35_1_1101

 

Chapelle

http://chapelles.provence.free.fr/eyguieresstpierredevence.html

 

 Marseille_ Eyguières vallon des Glauges

Commenter cet article