Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
vebre09marseille-histoire fleursetgraindesel

vebre09marseille-histoire fleursetgraindesel

Ce blogue a pour but de vous faire part de mes recherches, bien modeste, sur l’histoire de Vèbre et de sa région. Mais aussi de mettre en ligne un peu d’histoire des plantes du jardin botanique de Marseille; mon lieu de résidence. Le tout agrémenté de photographie et d’autres textes.

Publié le par Ponpon de Pey
Publié dans : #Grain desel
Rhétorique et dialectique électorale

A ces beaux parleurs ils rasent gratis

En période électorale nous avons droit à un flot d'idées nouvelles et de propositions contradictoires de la part des candidats malgré cela rien ne convient à certains électeurs. C'est qu’ils attendent, peut-être des idées qui ne peuvent pas être mises en œuvre. Quel que soit leur position face au vote le nouveau président sera un des deux arrivés en tête au premier tour.

source gallica

http://Jaurès : [Jaurès Bouche d'or] : [estampe] / Jean Veber http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b8577644n.r=jaures?rk=64378;

 

 

La rhétorique n'est guère plus enseignée cependant certains pratiquent cet art de l'éloquence avec aisance. En écoutant un orateur candidats à la présidentielle, sans approfondir le discours, on se dit souvent qu'il a raison et on a la même impression avec l'orateur suivant qui est du parti opposé .Ils sont donc efficaces dans leurs arguments et propos. Le choix vient ensuite à tête reposée. Mais de belles paroles peuvent masquer bien des pièges.

Le journal télévisé reportait avant- hier les propos d'un partisan de Dupont-Aignan qui motivé son choix pour ce dernier:" parce qu'il parle bien et qu'il représente la France" Dans le même genre une voisine me disait en parlant de Macron :"Il est bel homme, Chirac aussi était bel homme "voilà deux critères qui incitent à voter pour le candidat qui les possède; s'il à les deux c'est encore mieux pour lui.

Pour la représentation de la France il y eu tellement de politiques qui se veulent gaulliste que cet argument ne veut plus dire grand-chose, le monde et le pays n'est plus en 1958 ou 1962 ou de Gaulle répondait à un journaliste:

"…. Ce qui est à redouter à mon sens, après l'évènement dont je parle , ce n'est pas le vide politique, c'est plutôt le trop-plein (15 mai 1962)"

En ce qui concerne les résultats du premier tour Dupont-Aignan obtient 1695186 voix ce qui donne 4.7% des suffrages exprimés mais seulement 4.58 des votants et 3.56 % des inscrits. Il ne représente donc que 3.56% des personnes majeures.

Nos candidats doivent avoir la mémoire du texte, malgré le télésouffleur mais l'électeur ne doit pas perdre celle du passé, même si l'histoire "ne passe pas deux fois les plats".

L'extrême droite avait peine à faire admettre son idée de quitter l’Europe et l'euro. Après les discussion au Pont Saignant, sur le fleuve Accord, avec le candidat de Debout la France, on ne quitterait plus l'Europe que les descendants de Charlemagne avaient eu tant de mal à reconstituer. Ils l'on fait en partie pour améliorer la vie économique et en partie pour ne pas revoir les tueries suscitaient par les nationalistes.

 

 

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b5210313w.r=chasse%20courre?rk=107296;4

 

             Les allemands n'ont tenu la France que grâce à la collaboration de certains français qui retournèrent une première fois leurs vestes, puis une seconde fois à la libération ou un peu avant . Ils étaient de ceux qui voulaient se trouver du côté du manche.

Les exemples sont nombreux dans nos campagnes et villes .Cela n'est pas nouveau. Il se trouve que j'ai commencé à lire un livre de 1812 : L'Histoire des révolutions arrivées dans le gouvernement de la République Romaine. Pendant la République la lutte d’influence, et ensuite la guerre civile, était presque constante entre les patriciens _la noblesse_ qui élisaient les sénateurs et le peuple qui élisait les magistrats. Les magistrats élaboraient les lois, qui en pratique étaient approuvée par le sénat, avant d'être votées par le peuple romain. Ce processus donnait lieu à toutes sortes d'excès pour que les magistrats, élus pour un an, ou les sénateurs les plus influents arrivent à leurs fins, cabales, achat des électeurs, corruption, condamnation, déplacement de population des romains de la campagne le jour du vote, exil et assassinat ,tout était bon. Les partis de la démocratie moderne n'ont rien inventés pour faire aboutir leurs idées élire leurs candidats et prendre le pouvoir. Un vieux monsieur, élevé chez les jésuites , me disait: "Monsieur Poncy si les gens font de la politique c'est qu'il y a quelque chose à gratter" , Ce n'est pas d'aujourd'hui que les vestes sont réversibles et que quelques arguments bien dits expliquent ou tentent d'expliquer ces revirements comme un critique d'art talentueux fait vendre la pire des croûtes pour un chef d'œuvre.

Jacques Cheminade est né en 1941. Les autres candidats, comme moi, n'ont pas connu la guerre mais en ont entendu parler. Les difficultés économiques ne cessèrent pas à la libération mais continuèrent après-guerre et l'argent manquait. Dans nos campagnes de montagne et d'ailleurs le feu de bois cuisait les aliments chauffait la maison et l'eau. La maitresse de maison pétrissait son pain, chez nous jusqu'en 1954.Ce travail demandait du temps au quel il fallait ajouter celui pour couper et tirer le bois souvent fort loin du village, les réfrigérateurs de ménage (électriques) qui existaient depuis l'après- guerre de14 étaient trop cher. L’eau venait de la fontaine, ou du puits, pas toujours à côté. Les petits paysans n'avaient pas encore de tracteur. Chez nous il y avait une moissonneuse tirée par les chevaux, qui pouvait aussi être utilisée pour faucher. Tout le travail reposait donc sur le cheval et les bras. Le jour, ou le Traité de Rome fut signé, le 25 mars 1957 les conditions des paysans s'améliorèrent.

L'ouverture des frontières eut pour effet dans notre haute Ariège une vente sensiblement accrue des veaux vers l'Italie. Cela se traduisit à la maison par l'achat d'un réchaud à gaz. La commune put mener à bien l'adduction d'eau, fini la corvée d’eau. L'achat des tracteurs suivit, mon père se sentant trop âgé pour en acheter un, ils étaient cher et il fallait pouvoir les amortir, se contenta d'une moto faucheuse pour couper l'herbe. La mobylette suivit. Le réfrigérateur, la salle de bain et la machine à laver vinrent un peu plus tard. Avec le marché commun arrivèrent aussi des contraintes et des aides. Ces exemples sont bien insuffisants mais ils illustrent les améliorations profondes que l'Europe a apportées dans nos campagnes. Certains voudraient la supprimer quelle folie, sans compter le risque de conflits. Notre agriculture ne va pas bien cela est sûr mais c'est ailleurs qu'il faut chercher les solutions, pas dans la fermeture des frontières.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

TABLEAU "CHASSE A COURRE AU CERF" Huile sur toile encadrée. Signée ...

Oise enchères719 × 610Recherche par image

TABLEAU "CHASSE A COURRE AU CERF" Huile sur toile encadrée.

136

1 000 - 1 200 €

TABLEAU "CHASSE A COURRE AU

TABLEAU "CHASSE A COURRE AU CERF"

Huile sur toile encadrée.

Signée "DANTAN"

Epoque XXème siècle.

H : 54 x L : 65 cm

http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b5210313w.r=chasse%20courre?rk=107296;4

 

          Ce premier mai nous avons vu le fondateur du Front National tenir son discours habituel devant la statue de Jeanne d'Arc. Avec son manteau rouge à col noir il m'a fait penser à une chasse à courre. La liberté est fragile, regardez l'actualité au tour de la Mer Méditerranée. Les partis extrêmes sont toujours dangereux et je me méfie aussi des gens qui parlent au nom du peuple, surtout quand on ne t'a rien demandé. Je ne voudrais pas d'un pays où chacun aurait ses faits et gestes espionnés par quelque voisin militant ni être le cerf ou le lièvre de la chasse à courre ou pas.

 

 

Nos députés et sénateurs siègent dans un hémicycle. Ce demi-cercle se ferme virtuellement dans le dos des présidents. Pour ces élections ce cercle est susceptibles de se refermer puisque la présidente du Front National soutenue par Debout la France appelle les électeurs de La France Insoumise à faire barrage à En Marche lequel mouvement consolide sérieusement sa digue contre la marée montante de Marine le Pen. Bon elle n'est pas si endormie que cela la France.

Marine a adouci ses positions, mariage oblige. On nous propose le retour au franc pour payer en France et l'Euro pour payer en Europe. Pourquoi faire simple lorsqu'on peut faire compliqué. Mais tous ces beaux discours qui ont demandé tant de travail aux collaborateurs, en littérature ils sont appelés nègres, sans compter les articles des journalistes de la presse des messageries ne sont que des projets. Projets bien étudiés chiffrés certes mais ils ne sont pas des certitudes. Lorsque un candidat nous dit, "moi président..." ou "je ferais" ou… n'oubliez pas qu'il vend la peau de l’ours, déjà capturé, mais avant de l'avoir tué. Nous sommes en démocratie, mais pas comme à Athènes où les électeurs (hommes) désignaient les personnes qui les administreraient, qu’ils soient volontaire ou pas, ni comme à Rome ou le peuple votait par acclamation, mais en France ? Chez nous les lois font la navette entre l'Assemblée Nationale et le Sénat et elles ne prennent pas le TGV ni le RER et certaines sont envoyées aux catacombes par le président.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lièvres - Artiste peintre animalier - Marie-Joëlle Cédat

https://fr.pinterest.com/volcelest/artistes-peintres-animaliers/

http://passionnature78.canalblog.com/archives/2008/11/17/11402400.html

Bref, en dernier ressort nos lois sont votées par les députés et c'est bien aux législatives que ceux qui veulent faire barrage aux deux candidats du deuxième tour peuvent agir à moins qu'ils ne préfèrent la dictature mais là se seraient les français qui se dresseraient contre eux, nous sommes experts en révolutions et il faut le devenir en évolutions.

 

En attendant de fêter la victoire dans un troquet avec un steak frite saignant, des macarons accompagnés d’une pinte de bière ou d’une bouteille de vin n'oubliez pas d'aller voter.

Jean-Michel Poncy

 Aprés le débat

Un célèbre balayeur de Toulouse écrivain ? ou journaliste ?, regardait la course électorale, avec un ancien président , diffusée en Paradis vision.

 

Le Président_ Vingt Dieu elle est à la peine.

Un nuage se dissipe

Le balayeur_ MACAREL ! Voilà Macaron

Tous regardent la toute dernière réplique, après le gong

_Oh putain il la sort bonne.

 

 

Image de couvertue:

Statue de Mirabeau, [dans la cour] à l’Hôtel-de-Ville d’Aix : [photographie] / Claude Gondran

Auteur Gondran, Claude (1823-1913) > Photographe

Date [entre 1860 et 1913]

Période 19e siècle

Lieu de publication Aix [Bouches-du- Rhône]

Editeur  Gondran photographe

Notes Date d’après l’inauguration de la statue, le 17 décembre 1976

Description matérielle 1 photographie : épreuve sur papier albuminé ; 25,7 x 20 cm (épreuve) ; 42,4 x 33,6 cm (feuille)

http://bibliotheque-numerique.citedulivre-aix.com/records/item/7104-redirection

 

Commenter cet article